Vanne, la guerre de 10 ans

VANNE, la guerre de 10 ans

(par Philippe Minet)

53 ménages en 1614 – 110 en 1829 – 108 en 1864.
Vanne mentionné dans les titres du 12ème siècle, avait alors des seigneurs de son nom : Petrus de Vannes vivait en 1212 mais il est vraisemblable qu’en ce temps là il relevait déjà de la terre de Ray de laquelle il a continué de faire partie jusqu’à la révolution .
La première église de Vanne,qui datait aussi probablement du 12ème siècle ou du 13ème siècle, fut mère de celle de Fedry au 17ème siècle elle a été reconstruite en 1770 et maintenue succursale par le décret du 30 septembre 1807.

image001

La commanderie de Sales, de l’ordre du Temple, y avait une dépendance et le commandeur y exerçait la haute, moyenne et basse justice . (source : Louis Suchaux).

image002

En 1569 le village de Vanne fut pillé et incendié par Wolfgang de Bavière, le Duc des deux ponts. Celui-ci conduisait les protestants allemands dans la guerre de religion des années 1560 . En 1569, à la tête d’une armée de mercenaires, il conduit une expédition destinée à venir en aide aux protestants français. Cette armée traverse la Bourgogne et les provinces du centre de la France détruisant sur son passage beaucoup d’églises et d’abbayes.

image003

Puis, suite à la déclaration de guerre entre la France et l’Espagne (en mai 1635), Richelieu décide d’envahir la Franche Comté et sa capitale Dole en mai 1636. Ce sera la guerre de dix ans qui correspond à des années terribles de ravages, de massacres, de peste, de famine et d’exode. Les soldats impériaux qui ont la charge de défendre le Baillage d’Amont sont indisciplinés et se comportent comme des ennemis des français, c’est à dire en vrai pillards. Le Baillage D’Amont est ainsi dévasté, saccagé et affaibli aussi bien par ses ennemis que par ses alliés ; c’est ainsi qu’à la fin septembre 1636 les impériaux avaient déjà incendié le village de Vanne mais aussi Fedry, Membrey,Vellexon, Brotte les Ray.. (source : Longin Emile)

image004

Durant la conquète de la Franche Comté le Duc de Sax-Weimar, au service des Français, commandait une des trois armées qui attaqua la Comté en 1637. Celui-ci descendit par la Saône avec ses bandes mi suédoises mi allemandes. Il ravagea le Pays Comtois avec une sauvagerie inouïe, dévastant tout sur son passage et il reste tristement célèbre pour ses exactions. Il tenta de passer la Saône le 22 juin 1637 près de Savoyeux mais fut repoussé par les dragons de Mercy et dans la nuit du 23 juin il réussi à traverser derrière le Bois de la Mange sur le territoire de Membrey. Il y aura plus de mille tués et blessés durant ce combat pour passer la Saône.

Il se dit que le Maréchal Grancey allié du Duc de Weimar investi a cette période le château de Ray et essuya une attaque à Vanne durant son déplacement vers Morey (combat particulièrement vigoureux).

image005