Les habitants

Mariages, naissances et décès

Décès

Non résident :

Rose Girardot (née Amaudru) décédée à la veille de ses 98 ans.

Elle est née le 7 septembre 1920 à Vanne. Elle passa sa petite enfance dans le village ayant pour compagne de jeux Marie Daguet (née Drouhet). Elle aimait parler de ses souvenirs d’enfance avec sa « copine », de sa peur des vaches : «ces grosses bêtes avec des yeux globuleux qui vous fixent».
Adolescente, elle est partie poursuivre ses études à Paris. Elle gardait le souvenir de « ses virées » avec son papa ; ce dernier travaillait à la SNCF et ils voyageaient facilement dans toute la France. Est-ce à cette période qu’elle a pris goût aux voyages ?
Malgré sa vie parisienne, Rose revenait toujours vers son village natal auquel elle a été toute sa vie très attachée. Elle n’hésitait pas à « tailler une bavette » avec Marie Daguet, Yrène Harang, Rose Moreau, Monique Mussot et Simone Combette, ses copines de toujours.
Son époux, Jean Girardot, était de Ray sur Saône. Ensemble, ils vécurent à Paris, lui menuisier, elle comptable dans différentes entreprises. Ils ont eu 2 enfants, Claude et Odile, tous deux actifs à Paris.
Suite au décès de Madame Besson, sa tante, qui habitait au 4 rues des prés, Jean et Rose ont investi la maison familiale de ses grands-parents.
Toute sa vie, Rose a aimé voyager, du Brésil au Japon en passant par les Caraïbes. Tout voyage était source de découverte et de plaisir.
Il y a encore quelques années, chaque été, elle parcourait la Haute-Saône avec la voiture Citroën qui l’avait fait connaitre sous le nom de « la dame à la DS ».
Rose s’en est allée, elle reste une maman une mémé et Madame Rose, car c’était une Dame.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

Résident :

Décès de Janine DUVOT

Née Mauguin dans une famille de vignerons le 16 juin 1945 à Saint-Vallerin (71), deuxième d’une fratrie de quatre, Janine embrasse une carrière dans l’Education Nationale. Sortie de l’Ecole Normale alors qu’elle n’est pas majeure, c’est par dérogation qu’elle est nommée et devient plus jeune directrice en France.

Grâce à sa sœur, elle rencontre Guy Duvot alors employé SNCF. Ils se marient en 1970. De cette union naît Fabrice qui leur donna deux petits-enfants.

Arrivé à la retraite, le couple s’installe à Vanne, village natal de Guy, dans la maison familiale. Janine était une femme dynamique et de caractère. Elle aimait beaucoup la lecture qui était son passe-temps favori et gérait la bibliothèque communale. Elle s’intéressait au sport diffusé à la télévision et aimait aller se ressourcer à la mer à Saint-Malo.

Elle s’est éteinte le 17 janvier 2018 des suites d’une maladie implacable.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et notamment à son mari, Guy, qui réside au village.